Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Société > Associations > Adhérents des associations : la question de l’adhésion

Adhérents des associations : la question de l’adhésion

jeudi 7 avril 2011

Un taux d’adhésion qui reflète la difficulté française à passer de la sympathie à l’adhésion

En 2008, un tiers des personnes de 16 ans et plus, soit 15,8 millions de personnes, sont membres d’au moins une association. En prenant en compte les adhésions multiples, les associations totalisent environ 21 millions d’adhésions.

Quatre grandes catégories d’associations prédominent : le sport, les activités de 3e âge, la culture, les loisirs.

Les hommes sont majoritaires et adhèrent plus aux associations sportives, de loisirs ou en lien avec la vie professionnelle, tandis que les femmes privilégient les associations à but social (3e âge et défense de droits et d’intérêts communs).

L’adhésion progresse avec l’âge et culmine entre 60 et 75 ans. Elle est également plus fréquente parmi les personnes diplômées, les cadres, les professions intermédiaires et les personnes les plus aisées.

Être adhérent est plus rare dans les grandes agglomérations.

Enfin, plus de la moitié des adhérents participent bénévolement aux activités de l’association.

Tableau

PDF - 32.1 ko

Taux d’adhésion selon l’âge et le sexe pour certains types d’associations en 2008 en %

Cette enquête confirme le faible taux de syndicalisation français à 7,3%, tout en le relativisant en comparaison des taux d’adhésion des autres associations. La France a semble t’il un problème général d’adhésion et de participation.


PS :

Source : Insee, enquête SRCV-SILC 2008.